Réservation en ligne de votre VTC 24h/24.

Login to your account

Username *
Password *
Remember Me
La pollution aux  particules fines

La pollution aux particules fines Featured

Avec la nouvelle vague de chaleur de ces derniers jours, la circulation alternée et les alertes à la pollution de l’air sont de retour.

Lors des pics de pollution de l’air, on pense de suite aux grandes agglomérations cependant cette pollution peut toucher des petites communes. Mais que sont réellement les particules fines ? Quels sont les impacts sur votre santé ? Que doit faire un chauffeur VTC en cas de pics de pollution de l’air ? Voici quelques informations qui vous permettront d’y voir un peu plus clair.

Les particules fines : c’est quoi ?

Les particules fines, également appelées PM 2.5, sont des particules plus petites que la poussière habituelle. Ce sont des particules en suspension qui ne tombent pas au sol, contrairement aux poussières plus grosses. Ce type de poussière fine apparaît lorsqu’une combustion n’est pas totale. Elles peuvent avoir différentes provenances, elles peuvent être d’origine naturelle par exemple lors d’une éruption volcanique. Ces particules peuvent être, également, d’origine industrielle. En effet, l’industrie, l’agriculture intensive sont des sources de pollution de l’air. Nos véhicules prennent également une grande part de cette pollution, notamment le diesel qui produit lui aussi des PM 2.5. Lors des vagues de chaleur, sur les grands axes de circulation, l’utilisation de voitures qu’elles soient VTC ou non, augmente la pollution aux particules fines. En hiver, notre habitation est sujette, elle aussi, à cette pollution si elle possède un chauffage au fioul ou au bois. Ces deux types de chauffage ont une combustion partielle ce qui dégage alors des particules fines.

Les particules fines : les risques pour la santé

Les particules fines ont été classées dans les « cancérogènes probables » par plusieurs études scientifiques. Les catégories les plus vulnérables de la population sont plus sensibles aux méfaits de la pollution. En effet, les personnes ayant déjà des pathologies respiratoires (l’asthme ou les maladies respiratoires chroniques) sont plus sujets à développer des réactions à la pollution. Les femmes enceintes, les enfants et les personnes âgées sont également plus vulnérables face aux pics de pollution. Certaines professions comme les chauffeurs VTC mais aussi les routiers, taxis, bus, ambulances ou encore les employés des péages sont plus exposés à celle-ci. Cette pollution accentue les maladies respiratoires, mais peut également toucher la population en bonne santé. En effet, les particules fines pénètrent dans les poumons jusqu’aux bronches où elles provoquent une inflammation. Elles provoquent ainsi une gêne respiratoire chez les personnes en parfaite santé. Cette gêne peut se manifester sous forme de toux.

Particules fines : que faire en cas de pollution ?

Le ministère de la Santé a mis en place des préconisations en cas de pic de pollution de l’air. Ces préconisations sont valables pour les personnes fragiles, mais également pour le reste de la population. La première chose à faire, lorsqu’il y a un pic de pollution et que vous ressentez une gêne respiratoire, est de consulter un professionnel de santé comme votre médecin généraliste.
Lors de ces pics, évitez les activités qui vous demandent de grands efforts ainsi que les sports intenses.
De plus, évitez les sorties trop longues et les zones à fort trafic automobile.

 

 

Read 525 times Last modified on mercredi, 20 mars 2019 11:20
Rate this item
(1 Vote)

About Author